Principes directeurs au sujet du vaccin contre la grippe H1N1 grippe porcine

first_imgLe médecin-hygiéniste en chef de la province, le Dr Robert Strang, appuie les principes directeurs proposés publiés aujourd’hui 16 septembre par l’Agence de la santé publique du Canada au sujet des personnes qui devraient recevoir le vaccin contre la grippe H1N1 (grippe porcine chez l’être humain). Même si l’approche au niveau national a toujours été d’offrir le vaccin à tous les Canadiens, les principes directeurs de l’Agence de la santé publique énumèrent les groupes qui tireront le plus grand avantage du vaccin contre la grippe H1N1. Ces groupes incluent les personnes de moins de 65 ans qui souffrent de maladies chroniques, les travailleurs de la santé, les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. « Je suis heureux que ces principes directeurs aient été publiés. Ils sont essentiels à la planification des cliniques de vaccination et au choix des publics cibles pour les messages d’information au sujet du vaccin, » a dit le Dr Strang. Il souligne que la Nouvelle-Écosse a commandé environ 1,4 million de doses du vaccin contre la grippe H1N1. Selon les plans actuels, le vaccin devrait être disponible au début novembre. La priorité est de s’assurer que tous les Néo-Écossais qui veulent le vaccin ou qui ont besoin du vaccin contre la grippe H1N1 (grippe porcine chez l’être humain) le recevront en temps opportun. L’approche adoptée pour l’élaboration des principes directeurs est basée sur les meilleurs renseignements scientifiques et techniques disponibles et les connaissances les plus récentes. À mesure que la compréhension du virus H1N1 et de l’efficacité du vaccin évolue, la situation pourrait changer. « Au cours des prochains mois, nous nous attendons à une deuxième vague de cas de grippe H1N1. Le moment exact et l’ampleur de l’épidémie, ainsi que la gravité de la maladie sont difficiles à prévoir, » a dit le Dr Strang. Il souligne que les Néo-Écossais doivent continuer de prendre les mesures nécessaires pour minimiser la propagation du virus. La mesure la plus importante que les Néo-Écossais doivent prendre est de rester à la maison s’ils présentent des symptômes de la grippe, c’est-à-dire la fièvre ou la toux accompagnée d’une fatigue inhabituelle, d’un mal de tête, de douleurs musculaires et articulaires ou d’un mal de gorge. On encourage aussi les gens à prendre les précautions suivantes pour prévenir les maladies : Lavez-vous les mains souvent avec du savon et de l’eau, particulièrement après avoir éternué ou toussé. Si vous n’avez pas facilement accès à de l’eau et du savon, il est acceptable d’utiliser du désinfectant pour les mains à base d’alcool. Couvrez votre bouche avec votre bras ou votre manche pour tousser et éternuer. Si vous utilisez un mouchoir, jetez-le immédiatement et lavez-vous les mains. Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche. Ne partagez pas votre verre, bouteille d’eau, cigarette, protège-dents ou vos cosmétiques ou ustensiles. Si vous croyez avoir besoin de conseils ou de soins médicaux, communiquez avec le service Info-Santé 811. Comme dans le cas de toute autre maladie, si vos symptômes s’aggravent, consultez votre médecin ou visitez une clinique sans rendez-vous. Pour consulter les principes directeurs au sujet du vaccin contre la grippe H1N1, consultez le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada à l’adresse www.phac-aspc.gc.ca/index-fra.php .last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *